mardi 29 octobre 2013

Le Château

C'est officiel! C'est avec enthousiasme que je vous annonce ma nouvelle association avec Le Château.  Pendant la prochaine saison, la boutique mode m'offrira des vêtements et accessoires dernier cri de leurs plus récentes collections pour les galas, les conférences et autres événements auxquels je participerai.


Ma première sortie sera demain soir (mercredi) lors de la Rencontre au Sommet Telus, le gala annuel de Ski Québec Alpin.  Voici un aperçu de ce à quoi ressemblera ma toilette.  Merci à Maryse Bouchard et André Descôteaux pour leurs judicieux conseils.  J'ai hâte de porter ma nouvelle tenue de soirée!


Plus de photos à venir après le gala... À suivre!

lundi 28 octobre 2013

Plusieurs remerciements


La saison de compétition approche, ce qui veut dire que la période de préparation et d’entraînement intensif tire à sa fin.  Enfin l’hiver, la fébrilité à quelques semaines des courses, l’adrénaline, le désir d’aller toujours plus vite… Bref, ce pourquoi nous travaillons tous si fort pendant l’été pour être au sommet de notre forme, pour nous améliorer, pour peaufiner notre technique, pour raffiner notre tactique.

Par contre, tout ceci n’aurait été possible sans l’aide de plusieurs personnes de mon entourage.  J'ai d'ailleurs réussi à atteindre la moitié de mon objectif budgétaire pour la saison.

Merci d’abord à mon si précieux commanditaire principal Cascades.  J’ai la chance, pour une quatrième année, de faire partie de cette belle famille et de compter sur leur généreux support.  Avec M. Laurent Lemaire comme mentor, je ne pourrais être mieux inspirée.  Merci à Marie-Josée, Robert, les frères Alain, Bernard Lemaire et à toute l’équipe de Cascades pour l’appui qu’ils m’apportent.

Je ne peux passer sous silence tout le soutien et la générosité de Guy Blouin et Lyne Lapointe du PiedSportif.  Bien que j’aie dû passer de Rossignol à Head il y a quelques années, Guy  a toujours trouvé une façon judicieuse pour me donner un coup de main inestimable.  Merci à Guy, Lyne, Mathieu, Camille, Will et Charles pour leurs bons mots d’encouragement à chacune de mes visites au magasin.

À nouveau cette année, je peux compter sur l’aide financière de la Zone de Ski de l’Estrie par l’octroi d’une bourse. À la Zone, j’adresse un immense merci.  Dans le même ordre d’idée, je remercie le Club de Ski Mont Orford et son président Jean-Guy Sénécal, pour m’avoir donné l’opportunité de tenir mon kiosque pendant le bazar.  Merci à David Rioux pour son temps et son dévouement.  Merci aussi à tous les parents bénévoles que j’ai rencontrés et à mes chers « helpers » dans ma vente de billets!

Aussi, mon été à Québec aurait été définitivement plus difficile à organiser sans une voiture.  Grâce à Norman Chiasson de Volkswagen Drummondville, j’ai pu me déplacer en Jetta avec mes vélos sur le toit pendant toute ma préparation physique.  Merci à Norman pour sa générosité.

Je m’empresse de remercier également mes généreux donateurs.  D’ailleurs, chacun d’eux aura son étoile avec ses initiales apposées sur mon casque et mon manteau de ski.  Il s’agit de M. Yannick Crack, de la firme Thérien Couture à Sherbrooke, M. Vincent Morin et mes parents.

Je tiens aussi à souligner le travail soutenu de l’équipe d’Excellence Sportive Sherbrooke qui couvre les besoins spécifiques et met à la disposition des  athlètes de la région les meilleures ressources.  Merci à Jacques Petit, Bruno Léger et Andréa Poulin pour leur attention et leur disponibilité.  Ils accomplissent un travail remarquable.  Merci aussi aux spécialistes qui contribuent à ma réussite : Éric Bouchard (physiothérapeute), Amélie Soulard (psychologie du sport) et Martin Fréchette (nutritionniste). Je bénéficie également d’une bourse remise aux ambassadeurs du sport de la Ville de Sherbrooke. Merci pour ce programme qui supporte les athlètes sherbrookois.

Finalement, comme je l’écrivais dans un de mes textes précédents, je remercie Ski Québec Alpin et toute l’équipe de filles de m’offrir l’opportunité de participer à leur camp d’entraînement sur neige et de profiter de leurs ressources.  Merci à Adrienne, Claudia, Élyse, Kelly et Stephanie.  Merci à  Francis Royal et Martin Durocher, les entraîneurs, pour leur passion et leur professionnalisme.

Cette année, je me suis engagée dans une nouvelle aventure, différente de tout ce que j’ai connu jusqu’à présent, une aventure remplie de nouveaux défis.  Et c’est grâce à vous qui me lisez, qui m’encouragez, qui me supportez que je poursuis mon rêve avec plus de détermination et d’ambition que jamais.

Maintenant, que la saison commence, je suis prête!

jeudi 24 octobre 2013

Beaucoup de neige à Stubaï

Après avoir reçu près de deux mètres de neige en deux jours, le calme s'est finalement installé. À voir les images et à lire les commentaires d'autres amis skieurs sur les médias sociaux, la tempête semblait s'être répandue sur presque tous les sommets d'Europe.
Le bon côté de la chose, plus un caillou à la surface pour briser nos skis! Par contre, les conditions de neige molle et la surface inconstante ont ajouté tout un défi à l'entraînement.  Même si ce ne sont pas des conditions très courantes en course, ce sont tout de même des habiletés à développer et définitivement transférables sur les pistes glacées.

Les gondoles ouvraient vers 7 h 30 et nos journées débutaient au sommet vers 8 h, en même temps que le soleil!

Le calme après la tempête.  Dire qu'à notre arrivée, il n'y avait pas un flocon de neige qui recouvrait la vallée.

Par une température pareille à une telle altitude, le soleil ne pardonne pas.  La crème solaire devient notre meilleure amie sur le glacier.

Le plateau d'entraînement de slalom. La piste n'est pas très large, mais je vous assure qu'il n'y a pas d'espace perdu! Bien cordés, il y a plusieurs parcours d'installés.

Derrière moi, on peut voir le glacier de Solden.  D'ailleurs, la première Coupe du monde y aura lieu, ce samedi pour les femmes et ce dimanche pour les hommes.  Bon succès à mes anciens coéquipiers Marie-Michèle Gagnon, Marie-Pier Préfontaine, Erin Mielzynski, Phil Brown, Dustin Cook, Erik Read et David Donaldson qui y participeront. GO CANADA GO!

Même scénario en slalom géant, on se partage la piste d'entraînement. C'est aussi dans ces moments que "regarder en avant" prend tout son sens!

Photo en action en slalom géant.

Les Coupes du monde commencent cette fin de semaine.  Dans mon cas, je devrai attendre au 1er décembre avant de me retrouver dans le portillon de départ lors des courses Nor-Am au Colorado.
Il me restera une dizaine de jours sur neige à la fin du mois de novembre pour finaliser tout le travail fait cet été et être fin prête pour le moment tant attendu : "RACER READY... GO!"

samedi 12 octobre 2013

Arrivée à Stubaï

Nous avons fait bon voyage jusqu'à Munich.  Aucune valise n'a été perdue en cour de route et les voitures nous attendaient à l'aéroport pour se rendre à Stubaï, en Autriche, où nous séjournerons pour les 2 prochaines semaines.

À notre arrivée, le soleil était haut dans le ciel, caché par quelques nuages, mais la température nous rappelait les dernières semaines de l'été.  Nous en avons profité pour découvrir le village autour.

Quelle ne fut pas notre surprise quelques matins plus tard!

Ironiquement, avec autant de neige, nous n'avons pas pu skier...  Journée de congé forcée.

Nous nous sommes tout de même rendues au gym, question de bouger malgré tout.  J'ai commencé mon échauffement par le déblayage de la voiture et un peu de pelletage!

Évidemment, comme tout bon enfant (même rendu grand) durant la première tempête de neige, nous ne pouvions passer à côté du bonhomme de neige!  Kelly Moore (sur la photo), Stephanie Gould (qui prenait la photo) et moi avons construit la géante "Kristall".

Aujourd'hui, nous avons pris une chance de monter sur le glacier.  Mais c'était toujours la tempête!  En un peu moins de 48 heures, il est tombé près de deux mètres de neige.

Finalement, tout s'est éclairci en fin de journée, découvrant un paysage magnifique.

Demain, sur la montagne, la neige sera certainement molle après toutes ces précipitations, mais nous devrions être en mesure de skier en parcours.  À suivre...

Bonne fin de semaine!

dimanche 6 octobre 2013

L'automne haut en couleur

L'été terminé, on envisage déjà l'arrivée de l'hiver.  Les journées raccourcissent, il fait plus noir, il fait plus froid, il y aura bientôt de la neige partout.  Je ne m'en plains pas, loin de là, j'adore l'hiver (une chance!), mais tout le monde ne vit pas cette belle saison de la même manière.

Je n'ai que deux semaines à la maison et cette année, ça tombe au même moment où les feuilles des arbres sont si colorées, qu'il fait encore beau et que l'air sent bon et frais l'automne.  C'est le parfait temps de l'année pour se ressourcer et emmagasiner le plus de cette belle énergie avant l'hiver.

J'aime tellement cette période de l'année et comme elle passe en un éclair, j'essaie d'en tirer le maximum chaque fois.  Je suis allée monter le Mont Orford cette semaine et je me suis amusée à prendre des photos de la nature qui change de couleur.  Je demeure toujours aussi émerveillée devant la beauté des paysages.


Vue sur Bromont. 

Vue sur Owl's Head et le lac Memphrémagog.



Et bien sûr, j'en fais une tradition : la cueillette de pommes, immanquablement suivie de la préparation des tartes et des compotes.


Je vous encourage à aller jouer dehors vous aussi.  En famille ou entre amis, vous allez voir à quel point c'est rafraîchissant.

mercredi 2 octobre 2013

Chili, la suite...

Après une dizaine de journées très productives, nous avons poursuivi le travail à Valle Nevado. Comme je le mentionnais dans mon dernier texte, Valle Nevado est la montagne voisine d'El Colorado. On peut skier d'un sommet à l'autre, ou s'y rendre en voiture, c'est à une quinzaine de kilomètres de route.

C'était ma première fois à cet endroit et nous restions dans le gros hôtel juste au pied des pentes. Voyez la vue du balcon de ma chambre. Assez inspirante quand même!  Ça donne le goût d'aller skier!


Le domaine skiable est immense et offre plusieurs options de plateau d'entraînement et de difficulté.  Il y a de tout pour tous!  D'ailleurs, de nombreuses équipes y étaient aussi en camp, dont une partie de l'équipe américaine des femmes et des hommes.

Me voici en compagnie de Hailey Duke, skieuse américaine qui, elle aussi, anciennement sur l'équipe nationale, est maintenant indépendante.  J'ai eu l'opportunité de skier avec elle à quelques reprises et j'aurai certainement la chance de me joindre à elle à d'autres occasions cet hiver.


Les levers de soleil...

... tout comme les couchers demeurent exceptionnels.  Et on ne s'en lasse pas!  Chaque soir, tout le monde attend ce spectacle, caméra à la main, prêt à capturer la meilleure image.

Un soir, nous étions au-dessus des nuages, les couleurs dans le ciel étaient magnifiques et j'ai installé mon appareil près de la fenêtre pendant près d'une heure pour faire une vidéo en timelapse de quelques secondes.  Le résultat est assez impressionnant. J'y ai ajouté de la musique et voici ce que ça donne.

video

Juste à l'entrée de l'hôtel, par un après-midi plutôt maussade, il y a eu une petite éclaircie au travers des nuages.

Habituellement, à ce temps-ci de l'année, c'est le printemps au Chili, le mercure monte, le soleil plombe, la neige fond, on sent vraiment que la fin de l'hiver approche.  Mais étonnamment cette année, en plein mois de septembre, il y a eu une bonne bordée de neige, pour ne pas dire une tempête de neige, nous forçant même à modifier l'entraînement du lendemain en raison de l'accumulation. 

Alors que je parlais sur skype avec ma mère et qu'elle me disait que mon père était à tondre son gazon, je regardais dehors et c'était la vue que j'avais.  J'étais bien loin de la tonte de pelouse verte!

Malheureusement, à la fin du stage, j'ai été ennuyée par des raideurs au dos.  J'ai du prendre un peu de repos et diminuer l'intensité des dernières séances d'entraînement.  Je vous rassure, ce n'est rien de bien grave.  Ce ne sont seulement que des douleurs musculaires que, depuis mon retour à la maison, je prends le temps de bien guérir avec mon physiothérapeute Éric Bouchard de PhysioAtlas.

Comme je ne fais plus les épreuves de vitesse depuis quelques années déjà et que, de toute façon, mon dos ne me le permettait pas à ce moment-là, je me suis permis de jouer le rôle de photographe d'un jour alors que les filles pratiquaient leurs sauts.  Ici, on voit Claudia Paquin-Ricard dans les airs sous l'oeil attentif de Francis Royal.

Au risque de me répéter, je tiens à remercier toute l'équipe de filles, les entraîneurs et Ski Québec Alpin qui me permettent de me joindre à eux et de continuer ma progression et ma préparation dans un environnement hors pair.

Je vous les présente, ces jeunes athlètes passionnées remplies de talent et de potentiel avec qui je voyage depuis le début de l'été.

De gauche à droite : Claudia Paquin-Ricard, Élyse Boulanger, Stephanie Gould, Kelly Moore et Adrienne Poitras.

Et bien sûr, les entraîneurs, sans qui rien de ceci ne serait possible et envers qui je suis des plus reconnaissantes pour leur générosité, leur disponibilité et leur aide sans égal.

Francis Royal et Martin Durocher

Mon prochain départ est déjà prévu pour le lundi 7 octobre en direction de Stubaï, en Autriche, pour deux semaines.  Mais d'ici là, j'ai encore bien des choses à faire à la maison!
Bonne semaine!